Participez à la surveillance du moustique tigre

Le moustique tigre (Aedes albopictus) fait l’objet d’un suivi spécifique car il peut, dans certaines conditions très particulières, transmettre la dengue, le chikungunya ou le Zika*. Une fois implanté dans un secteur, il est très difficile de l’éliminer.

Le dispositif de surveillance mis en place par l’Agence Régionale de Santé Grand Est, en lien avec des opérateurs habilités pour la surveillance entomologique et la lutte anti-vectorielle, vise à détecter précocement son implantation.

Reconnaître le moustique tigre

De nombreuses espèces de moustiques coexistent et peuvent être confondues.

Voici des indices pour reconnaître le moustique tigre :

Il est tout petit (environ 5mm, soit plus petit qu’une pièce de 1 centime, ailes et trompe comprises) ;

Il est noir avec des rayures blanches (pas de jaune) sur le corps et les pattes ;

Il vit et pique le jour et en soirée (ce n’est pas lui qui vous empêche de dormir).

Signaler sa présence

Le moustique tigre est actif dès le printemps et jusqu’en novembre. Vous pensez avoir reconnu le moustique tigre ? Prenez-le en photo et signalez sa présence sur le portail : https://signalement-moustique.anses.fr

  • Nos experts pourront ainsi confirmer l’identité du moustique (conservez-le si possible entre 2 couches de coton, au cas où nos experts en aient besoin ultérieurement).
  • Votre aide permettra de localiser plus précisément les zones où le moustique tigre est implanté pour initier, si possible, les actions de lutte.

Agir pour se protéger et éviter sa prolifération

Chaque femelle moustique tigre pond environ 100 œufs par ponte. Au contact de l’eau immobile (même en petite quantité), ces œufs donnent des larves. C’est là qu’il faut agir !

PARTOUT ET MAINTENANT :

  • Neutralisons les endroits où de l’eau peut se trouver (supprimons, rangeons, etc.), à l’intérieur comme à l’extérieur : seaux, fûts, coupelles des pots de fleurs, pneus usagés, encombrants, jeux d’enfants ;
  • Vérifions le bon écoulement des eaux de pluie ;
  • Couvrons hermétiquement les réservoirs d’eau avec un couvercle étanche, un voile moustiquaire ou un simple tissu : bidons d’eau, citernes, bassins ainsi que les piscines hors d’usage.
* L’apparition de cas en métropole nécessite qu’un moustique tigre pique un malade revenant d’un pays où sévissent ces maladies et transmette le virus lors d’une 2ème piqûre à une personne saine. A noter : Il n’existe aucune preuve de transmission de la COVID-19 à travers les moustiques. La COVID-19 se transmet entre humains, via les gouttelettes respiratoires.

En savoir plus > sur notre site internet : www.grand-est.sante.fr : Protégez votre santé > Espèces nuisibles à la santé > Moustique tigre et maladies vectorielles

20200720_FLYER DEMOUSTICATION HD VF

Révision allégée du plan local d’urbanisme

Par délibération en date du 16 février 2021, le conseil municipal de la commune de Dosches a prescrit la révision allégée du plan local d’urbanisme afin de permettre le développement du site du Moulin de Dosches.

Cette délibération est affichée en mairie et le dossier de plan local d’urbanisme pourra être consulté à la Mairie.

Les modifications envisagées consisteraient à élargir la zone Nm aux parcelles ZH12, ZH 67 (propriétés de la Communauté de Communes « Forêts, Lacs, Terres en Champagne ») et ZH 60 (propriété de la commune de Dosches) et à supprimer l’emplacement réservé n° 4 (aménagement et accès automobile et stationnement au Moulin de Dosches).

Extrait du cadastre

Zonage du PLU actuel

                                                                                                                  

UFC QUE CHOISIR

Permanence au 1 rue Georges Clémenceau à Pont-Sainte-Marie les mardis et les mercredis de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 17 heures, sur rendez-vous.

 Tél. : 03.25.42.65.19.

Courriel :  antenneufctroyes@marne.ufcquechoisr.fr

La crèche « A petits pas » de Charmont-sous-Barbuise

Le 2 janvier 2019, la Communauté de Communes « Forêts, Lacs, Terres en Champagne » a ouvert la crèche « A petits pas » sur la commune de Charmont-sous-Barbuise.

Elle e été créée en partenariat avec la CAF et la PMI qui lui a donné son agrément le 27 décembre dernier.

Magali (éducatrice de jeunes enfants), Amélie, Lucie et Anaïs (auxiliaires de puériculture), Lucie et Erika (titulaires du CAP Petite Enfance), ainsi que Marielle (Assistante Petite enfance), accueillent votre enfant dès l’âge de 10 semaines jusqu’à l’entrée à l’école maternelle.

La crèche est ouverte à tous les enfants, sans condition d’activité professionnelle des parents et selon vos besoins (accueil régulier ou occasionnel).

Le tarif est calculé en fonction de vos revenus et d’un barème donné par la CAF (entre 0.40 € et 2.90 € / heure).

La crèche permet de participer à des activités différentes, d’évoluer dans un espace adapté permettant l’autonomie, la socialisation, le partage,…

N’hésitez pas à vous renseigner !

CRECHE INTERCOMMALE « A PETITS PAS »

Ouverture du lundi au vendredi de 7h à 18h30

6 bis rue de l’Ecole – 10150 Charmont-sous-Barbuise

03 25 43 04 67

apetitspas.cdc@orange.fr